Call: Email:

Sexe pute addiction au sexe


sexe pute addiction au sexe

Sexologue à la retraite plus de cabinet depuis de nombreuses années. Je réponds aux MP et je suis navré de voir que l'on ne vient pas lire les réponses que je fais au MP. Merci de m'écrire sur mon adresse mail: Je suis aussi sur Facebook: Vous êtes ce qu'on appelle une addict sexuelle certains diront vulgairement une nympho. Pas de quoi en faire un drame, car beaucoup de filles et de mecs sont comme vous.

Allez en discuter sur d'autres sites Il y a une direction psychanalytique, qui est une solution lourde. Il y a une direction de la qualité de la relation sexuelle. Il y a aussi le partenaire qui joue un rôle non négligeable. L'approche n'est pas universelle, mais chaque cas est différent. Plutôt sur la qualité et tes rapports, sur le pouvoir de t établir et ces quelques facettes en couple. Est-ce que tu veux être en couple? Cela te fait peur d être avec une seule personne? Bien sur sans que cela nuit a votre rythme quotidien, travail, vie etc.

Et en espérant que vous vous protégez. Et surtout, ne pensez jamais que c est un tort ce que vous faites. Sachez simplement les raisons, et souriez en elles. Du moins baiser très souvent est une bonne chose, ca rechauffe en périodes hivernales, spécialement quand on est en couple. Avez-vous pu sortir de la spirale que vous décriviez? Bonjour Elyna, Avez-vous repris le contrôle sur votre sexualité depuis votre témoignage de ?

Qui est en ligne? Utilisateurs parcourant ce forum: Je regarde une fois par jour quelques minutes de porno, mais la aussi, cela ne me derange pas. Car en couple, je sais me passer de ces choses la.

Je ne sais pas comment faire pour me sevrer de la prostitution C'est tellement facile, il suffit de taper son code secret et on a du sexe Je ne sais pas si vous avez eu le courage de tout lire, mais si c'est le cas, auriez vous des conseils? Bonsoir Nonoelel J'avais décidé de ne pas poster ce soir, mais je ne peux pas quitter le forum sans te laisser un petit mot.

La prostitution est je crois la dépendance sexuelle la plus difficile à quitter cela n'engage que moi. La dernière chose que tu experimenteras avec une prostituée, c'est l'amour. Elle se protège, ce qui est bien normal, et ne donne pas d'amour, par esprit de survie.

Elle sont probablement contentes de t'avoir comme client parce que tu es jeune, et c'est toujours mieux que les vieux, alors tu peux croire que tu les rends heureuses, mais non elles ne sont pas dans l'état d'esprit de partager un bonheur.

Juste elles répondent à ton besoin contre de l'argent. Ensuite, parce que la relation sexuelle n'est jamais neutre, elles t'entrainent, veux veux pas, dans leur univers de désespérances, et cela devient une drogue, la desesperance en elle même. Tu as alors besoin de réconfort, et tu retournes acheter ce service.

Tu es jeunes et surement désirable, tu ne le seras pas toujours sur le plan physique. Pour les femmes c'est aussi ainsi, il faut que tu apprennes à voir autrement que l'aspect physique. C'est la dessus que tu dois travailler. Je pense que tu pourrais faire la liste des valeurs morales pour lesquelles tu es prèt à te battre, fait en la liste dans ton prochain post, et nous verrons comment ils peuvent constituer un socle pour ton sevrage.

Merci pour cette réponse! Je ne me fais pas d'illusions, je ne cherche pas l'amour avec une prostituée. J'agis sous le coup de pulsions. Il suffit par exemple que je découvre l'annonce d'une nouvelle escorte qui pour une raison ou une autre m'excite et ca y est! Par contre, je remarque que plus je déprime, plus j'ai des pulsions Ce qui est totalement vrai, c'est qu'en général, je ne paie que si la fille est canon J'allais aller me coucher, donc je vais me pencher sur la piste que tu me proposes et tenterai de rediger une liste de valeurs dès demain A bientot.

Je sais que quand je cédais à mes pulsions j'avais un bon coup de déprime derrière. Bonsoir, Nouveau venu sur le forum Après en avoir discuté avec un psy c'est apparement un rapport tres mecanique que je recherche, car cela me permet de tout controler sans avoir à livrer des émotions.

Ce qui à pour conséquence de ne plus arriver a faire monter l'excitation autrement par des calins etc C'est dûre mais on va y arriver. Hésite pas à me contacter. Le dependance à la prostitution est un problème real et très commun è plusiers hommes. Salut, je suis pour ma part dépendant au porno et à la masturbation. J'ai compris pourquoi j'en suis arrivé la. Tu dis qu'elle n'avais pas un corps parfait.

Je ne pense pas que ce soit l'appel d'une sexualité plus débridée qui te pousse à aller voir les prostitués. Ni même l'appel d'un corps parfait. Il faut que tu remontes plus loin. Dans ton enfance as tu eu des relations difficiles avec ta mère? Comment as tu vécu ta scolarité? Comment ce se passe dans ton travail? Ca peut faire peur ce travail. C'est long, très long. Moi j'ai mis 1 an à comprendre le cheminement. Je pense en revanche que c'est essentiel car sans cela tu ne pourras pas t'en sortir.

Je souffre en plus de mon addiction au porno et la mb de dépendance affective comme souvent dans ces pathologies. Je suis amené moi aussi parfois à me demander si cela aurait été pareil avec un autre compagnon que celui avec qui je vis depuis 8 ans.

Est ce qu'avec un autre partenaire je serais plus comblé niveau sexuel?

...

Sexe cam gratuit le sexe vidéo pakistani



sexe pute addiction au sexe




J'agis sous le coup de pulsions. Il suffit par exemple que je découvre l'annonce d'une nouvelle escorte qui pour une raison ou une autre m'excite et ca y est! Par contre, je remarque que plus je déprime, plus j'ai des pulsions Ce qui est totalement vrai, c'est qu'en général, je ne paie que si la fille est canon J'allais aller me coucher, donc je vais me pencher sur la piste que tu me proposes et tenterai de rediger une liste de valeurs dès demain A bientot.

Je sais que quand je cédais à mes pulsions j'avais un bon coup de déprime derrière. Bonsoir, Nouveau venu sur le forum Après en avoir discuté avec un psy c'est apparement un rapport tres mecanique que je recherche, car cela me permet de tout controler sans avoir à livrer des émotions. Ce qui à pour conséquence de ne plus arriver a faire monter l'excitation autrement par des calins etc C'est dûre mais on va y arriver. Hésite pas à me contacter. Le dependance à la prostitution est un problème real et très commun è plusiers hommes.

Salut, je suis pour ma part dépendant au porno et à la masturbation. J'ai compris pourquoi j'en suis arrivé la. Tu dis qu'elle n'avais pas un corps parfait. Je ne pense pas que ce soit l'appel d'une sexualité plus débridée qui te pousse à aller voir les prostitués. Ni même l'appel d'un corps parfait. Il faut que tu remontes plus loin. Dans ton enfance as tu eu des relations difficiles avec ta mère? Comment as tu vécu ta scolarité?

Comment ce se passe dans ton travail? Ca peut faire peur ce travail. C'est long, très long. Moi j'ai mis 1 an à comprendre le cheminement. Je pense en revanche que c'est essentiel car sans cela tu ne pourras pas t'en sortir. Je souffre en plus de mon addiction au porno et la mb de dépendance affective comme souvent dans ces pathologies. Je suis amené moi aussi parfois à me demander si cela aurait été pareil avec un autre compagnon que celui avec qui je vis depuis 8 ans.

Est ce qu'avec un autre partenaire je serais plus comblé niveau sexuel? Peut être que lui accepterai que je me masturbe seul dans mon coin Tout ceci n'est qu'illusion! Je l'aime profondément en réalité mais c'est l'engrenage qui fait que je me pose toutes ces questions. Mon psy me l'a bien expliqué. Pour ma part le fait de me masturber me permet de me soulager, me sentir mieux. De même que par moment je suis très en demande sexuellement avec mon compagnon. Parce que le fait d'avoir une érection chez un homme donne l'illusion au cerveau d'avoir le contrôle, d'être en "phase" avec soi-même.

Qui dit érection dit aussi "envie d'avoir un rapport". C'est le serpent qui se mort la queue! C'est un long travail sur soit qui t'attends mais si tu veux t'en sortir je crois qu'il faut en passer par là. Je suis aussi "accro" aux filles de joie même si j'y vais bcp moins souvent que toi notamment parce qu'en France, c'est pourri tout simplement et que du coup, je fais qq heures de route pour me rendre en espagne étant dans le sud de la france.

Moi je me sens un peu seul. Si j'étais plus entouré amicalement, je pense que je n'irai pas. Ensuite, tu préfères aller voir une prostituée ou draguer une fille? Voir une version imprimable Envoyer ce sujet à un ami S'abonner au sujet Exporter le sujet. Theme créé par Justin S. Affichage hiérarchique Affichage linéaire addiction à la prostitution.

Les utilisateurs suivants ont aimé le message de nathan 2 membres aiment le message de nathan , Une addiction peut être guérit? Il fallait donc qu'il finisse par avouer. Je sais que celà va se finir entre nous. En même temps c'est très dur car nous avions plein de bons moments et encore des projets. As-tu questionné ton conjoint sur le pourquoi de cette dépendance?

Sa réponse est elle vague ou bien claire et net? Est-il possible qu'il recherche chez ces prostituées quelque chose qu'il ne trouve pas auprès de toi? Peut-être à t'il des besoins spéciaux et inavouables? Peut-être qu'il ne veut tout simplement pas t'imposer certaines pratiques qu'il juge dégradantes! Loin de moi l'idée de prendre sa défense, mais parfois, il faut commencer par analyser certains facteurs.

Bonjour Grabuge, As-tu questionné ton conjoint sur le pourquoi de cette dépendance? Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu Hier il m'a fait mal en m' avouant qu'en fait il n'était plus sur que ce soit une addiction ce terme me gênait car il le dédouane , mais que s'il y allait au début c'était bien qu'il y trouvait du plaisir, une évasion Après ce serait devenu une addiction.

Il commence à comprendre qu'une séparation est peut -être la seule issue possible, que ce genre d'évènement la tromperie ne fait jamais partie du passé mais bien du présent dans une relation, comme tout traumatisme. Me dit qu'il ne se "remettra jamais en couple si nous nous séparons" Plus qu'avant , semble craindre de s'éloigner de moi.

Impossible de passer mon temps à y penser donc je vis normalement. Puis parfois crises de dégouts, envie de rompre. Bref, une fatigante oscillation comme vous tous.

Suis-je sure de trouver "mieux" ailleurs?? Tant de vices cachés.. Signe d'un effacement tout à ton honneur. Mais si je peux me permettre. Écris nous plus souvent pour rester visible. Cette retenue que tu as es une forme de modestie très appréciée dans le monde réel. Ici, je t'invite à moins de retenue: Oui, on peut être sainement égoïste En général, on rebondit sur les écrits remontés en tête de liste du forum.

Je suis le dernier à avoir laissé un message, j'attendais peut-être une suite qui ne venait pas. Et puis aujourd'hui, ton retour Que te dire de plus que ce que tu ne sais déjà?

Ah si, pour la rupture, est-il vraiment question de le quitter "pour trouver mieux ailleurs"? En effet, tu es prête à accepter un sex addict dans ta vie, est-ce pire ou meilleur qu'un éventuel "simple" trompeur? L'avantage du sex addict c'est qu'il ne t'abandonnera pas: Entre la peur d'être abandonnée et la médiocrité de ce que monsieur massage t'impose, d'une certaine manière, tu as choisi la sécurité. C'est ta vision du monde qui est à interroger: Pour ma part je connais plein d'hommes qui ont des défauts disons moins Je remarque aussi que les femmes s'accrochent avec plus d'acharnement dans le cas d'une "seconde" relation.

C'est vrai que je m'efface trop et que çà n'est pas bon! Mon réflexe est souvent de me préoccuper des problèmes des autres avant les miens.. Sorte d'incapacité à rompre. Mais capacité énorme à dissimuler, à se couper en deux. Médiocrité oui, il y en a une grande part chez lui et si je le quitte un jour ce sera pour cet aspect là,le côté un peu "caméléon" du mec qui veut plaire à tout le monde, même à une pute. C'est sûr que sur le papier, celà semble clair: Mais en pratique il y a la Personne je ne parle même pas d'homme que l'on voit tous les jours et qui a aussi des côtés positifs Une personne qui admet être faible à ce niveau là.

Je le sais fort dans d'autres courage au niveau du boulot, et des épreuves familiales comme notamment un grave accident de sa fille. L'être humain est d'une telle complexité Tu n'as pas tort quand tu évoques mon besoin de sécurité, il va falloir que je réfléchisse là dessus.

Peux-tu me présenter les hommes aux vices mineurs dont tu me parles, je suis preneuse: Petite précision, je ne sais pas si celà change grand chose, mais son "addiction" ne concernait pas à la fin la prostitution en général, mais UNE SEULE PUTE, toujours la même, connue avant de me connaître, celà ressemble plus à une maîtresse payante, c'est encore plus inexplicable pour moi.

Ça s'appelle butiner ça! Grabuge la question n'est jamais dans l'attitude de notre conjoint.. Mais dans ce qu'on a dans son coeur à soi. Cathilina à énormément d'amour et de capacités D'abnégation par ex. Moi j'ai de l''amour et de la peur. Je ne veux plus laisser la peur prendre mon coeur en otage. Je n'accepte pas ce qu'il a fait. Je e resterai pas par peur Et toi? Mais un addict est rarement pervers. Manipulateur mais rarement pervers.

Le mec de So me fait un peu plus peur. Je viens de lire ton texte et j'avoue un petit flou? Tu veux sauver ton couple ou es tu en phase de séparation?



Gratuit sexe en direct les scènes de sexe sorceleur

  • Video sexe rebeu sexe romantique
  • Sexe pute addiction au sexe
  • Sexe lesbienne film de sexe gratuit
  • Fille sexi le sexe jet






Com Kérala sexe le sexe de massage


En couple je suis une infidèle chronique. J ai du mal a distinguer si c est pcq je ne veux pas résister ou pcq je ne peux pas. Ces derniers temps la situation dégénère car je ne suis comblée par personne.

Je m adonne ts les jrs a la masturbation voire plusieurs fois par jour en regardant des pornos plutot hard. Dans le meme temps ce que j aime ds le fait de faire l amour avec de nouvelles personnes c est que je peux montrer a quel point je suis ' douee' pr ca. Beaucoup diront ou penseront que je suis une grosse salope et ca m importe peu.

Que je le sois ou pas n est pas un problème pr moi. Vos choix vous appartiennent, mais il faut assumer les conséquences de vos choix.

Vos conflits intrapsychiques reposent sur les conséquences de vos choix. Vous ne pouvez avoir le beurre et l'argent du beurre Maintenant êtes-vous libre de vos choix, j'en suis moins certain. Vos hormones y sont pour quelque chose probablement Sexologue à la retraite plus de cabinet depuis de nombreuses années. Je réponds aux MP et je suis navré de voir que l'on ne vient pas lire les réponses que je fais au MP.

Merci de m'écrire sur mon adresse mail: Tu veux te sentir aimée, désirée, sentir que tu a de la valeur "sexuelle". Mais, comme pour moi, aprés s'etre empiffrées de ça, bizarre, on est tout sauf soulagées. On se sent mal, personnalement j'ai honte, je me déteste. Je pense que tu as du mal a dissocier l'amitié, le respect, l'admiration et l'amour des gens, de ce coté physique. Je me trompe peut etre mais a ma manière ton histoire ressemble a la mienne La boulimie aujourd'hui est connue.

C'est une maladie qui fais peur, qu'on combat. Mon copain m'aide a sortir de ça en ne m'encourageant pas a acheter des tonnes de biscuits, gateaux Car je sais que c'est un trouble compulsif. Je pense que tu vis la meme chose. Sauf que ton mari t'offre des sextoys et par ce biais ne t'aide pas à sortir mais te laisse dans ton trouble. Meme si pour lui l'intention est bonne bien sur et que ton problème est encore 'tabou' dans la société.

Mais tu dois prendre conscience que c'est un trouble compulsif. La boulimie, quelle qu'elle soit, appelle à se remplir de ce qui nous a fait défaut.

De l'amour, le regard de l'autre, on essaie de tout prendre avec ce remplissage. Faire l'amour est un moment fusionnel qui à la base doit te combler et te donner l'impression d'unicité.

Mais dans ton cas, Foxy, tout est faussé. Ce que tu as reçu enfant, subi plutôt, n'a rien à voir avec l'amour et le respect. Tu te vois donc telle qu'on t'a montrée. Tu te sens sale et tu te "complais" dans cette image de toi qui t'est renvoyée chaque fois que tu passes à l'acte. Mais tu en as besoin comme d'une drogue, comme un alcoolique a besoin de sa dose sachant pertinemment qu'il culpabilisera après. C'est toi que tu punis à chaque acte inconsciemment. Parce que cette pulsion soudaine incontrôlable te met dans un état second et tu ne reviens à la réalité que lorsque tu es enfin "rassasiée".

J'ai connu ce que tu décris une fois dans ma vie, j'avais l'impression de mourir si je ne le faisais pas. J'ai compris par la suite que c'était un besoin de fusion extrême, de ne faire qu'un avec l'autre pour me sentir vivre. Ta souffrance est palpable, souffrance d'enfant, souffrance de ne pas parvenir à te dépasser mais aussi souffrance occasionnée par le manque.

Mais chez les dépendants, la mesure justement est perdue et cette recherche devient permanente. Dans leur cerveau, les hormones du plaisir seraient déréglées, poussant les dépendants à chercher toujours plus de satisfactions, sans y parvenir. Pas moi, parce que je suis alcoolique, explique Pierre.

Si je commence, je ne peux plus m'arrêter. Avec le sexe, c'est la même chose. Nous y sommes hypersensibles, un peu comme des allergiques. Si un homme voit passer une belle femme, il la mate et la seconde d'après, il pense à autre chose. Chez moi, ça va tourner en boucle, à l'obsession.

Aujourd'hui, j'ai encore en tête des images qui datent d'il y a trente ans! De la même manière que la poudre chez les cocaïnomanes, le sexe a sur l'"addict" un effet euphorisant et renforce l'estime de soi. Au point, comme sous l'effet de la coke, de se sentir "invincible". J'aurais pu aller en prison, mais je m'en foutais. Je parraine un conducteur de tram qui s'est masturbé dans sa cabine, en roulant.

Certains d'entre nous ont eu des relations sexuelles non protégées avec des gens dont ils savaient qu'ils étaient séropositifs! On n'est plus capable de raisonner normalement dans ces moments-là. On est comme fou. On ne peut pas s'en empêcher. On n'a pas le choix. C'est ça la compulsion".

Plus que des indicateurs chiffrés, même si aux Etats-unis d'aucuns parlent d'un seuil de sept orgasmes par semaine pour identifier un problème d'addiction, c'est la présence des quatre phases de la compulsion qui doivent alerter. Il existe également des questionnaires standard pour évaluer si les pulsions sexuelles prennent plus de place dans sa vie que l'individu ne le souhaite et s'il sent qu'il en perd la maîtrise.

Car contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas le sexe qui est au centre de la dépendance sexuelle. C'est le vide intérieur. Un mal-être qui remonte souvent à l'enfance et qui peut être lié à des abus.

Sexuels dans le cas de Pierre, émotionnels dans celui de Jacques. Le sexe n'est qu'un moyen de remplir cet abîme. Un sexaholique, lui, il veut tout prendre à l'autre, pas donner.

Sobre sexuellement pas de masturbation ni de porno, ni de relation sexuelle depuis plus de deux ans, Pierre a été submergé par des envies irrépressibles ces dernières semaines.

Ce n'est pas pour le sexe en soi qu'on fait ça. C'est juste la substance, la drogue qui nous emporte ailleurs. Après avoir passé trop de temps dans un sauna gay, il s'est retrouvé impuissant pendant trois jours. Et ça ne marchait plus! J'ai eu l'impression que j'allais mourir.

Son sexaholisme a obligé Pierre à changer de boulot 12 fois et à déménager 15 fois en 20 ans. Il cachait son état à tout le monde.

sexe pute addiction au sexe